Je choisis ce que je fais de ma colère

Atelier en ligne

Je choisis ce que je fais de ma colère

 

PROCHAIN ATELIER (dates à déterminer)

Quand la colère est vécue comme une réaction automatique, qui échappe à notre contrôle, elle nous dépasse, nous laisse impuissant·es, parfois avec un sentiment de culpabilité ou de honte. Il arrive qu’on mesure, après coup, qu’elle n’est pas à notre service (que ce soit en termes de bien-être, d’intégrité, de qualité de relation, de transformation…).  

Cet atelier est pensé pour s’entraîner à interrompre la réaction automatique – qu’elle soit d’attaque, de paralysie ou de fuite –, à prendre conscience de la manière dont on vit la colère (y compris en s’en déconnectant), ce qu’elle nous permet de vivre et ce qu’elle empêche, et d’étendre petit à petit notre capacité à choisir notre réaction, pour nous donner plus de chances de vivre ce que l’on souhaite vivre. Il n’est pas question de la réprimer, mais de s’entraîner à l’écouter et de choisir ce qu’on en fait.

Nous prendrons conscience de l’impact des oppressions systémiques sur notre capacité à ressentir et exprimer notre colère, sur notre manière de l’exprimer ou de recevoir celle d’une autre personne ou sur la manière dont notre colère est reçue, en fonction de notre position ou de nos positions respectives (oppressions/privilèges). Pour participer à notre échelle au changement social, en nous prenant en compte, et en prenant les autres en compte.

Je choisis de travailler en petits groupes (6 personnes maximum) pour favoriser la confiance, l’authenticité et l’interaction, être avec ce qui est vivant et en jeu pour vous, et vous accompagner de manière individualisée. Je vous proposerai notamment des reflets empathiques (des reformulations sans jugement de ce que vous partagez, où l’attention est posée sur vos ressentis et ce qui est important pour vous), des ressources et des éclairages en fonction de vos problématiques.

Au cours de cet atelier, il s’agit, au travers d’exercices, de pratiques à deux, de jeux, d’échanges, de clarifier vos aspirations, de développer votre capacité à les vivre, de transformer votre regard sur votre colère et sur celle de autres, d’apprendre à exprimer votre colère avec intensité et responsabilité (du point de vue interpersonnel et systémique), d’ouvrir le champ des options possibles, de vous mettre en position de choisir celle qui vous convient le mieux à un moment donné dans une situation donnée.

L’atelier comprend 6 sessions de 2h30 (15h au total) pour prendre le temps de tisser des liens de confiance et approfondir à la fois votre connaissance de vous-même et votre capacité à prendre en compte vos besoins, et dans un second temps ceux des autres, pour trouver des solutions qui fonctionnent au mieux.

Il s’agit d’un atelier en non-mixité de genre (voir plus bas « Pour qui ? »).

 

Je m’inscris à l’atelier
300 € /270 € / 240 €

Pratiques individuelles, à deux et en (petit) groupe

Le nombre de participant·es sera de 6 maximum, pour favoriser les interactions et la personnalisation.

Chaque session compte des pratiques pour développer des compétences de communication non violente pertinentes dans ce contexte (et d’autres).

Vous pouvez ainsi faire l’expérience du changement émotionnel qu’elles permettent de vivre.

 

Approche située

Cette formation tente de prendre en compte – avec l’aide des participant·es qui le souhaitent, leur conscience et leur vécu – les effets des dominations (masculine, adulte, blanche, etc.), tant en termes de discriminations que de privilèges, sur notre manière de vivre, de percevoir et d’utiliser la colère.

Supports

Pour chaque module vous recevrez :
– la carte mentale du plan du module
– les points clefs de l’atelier
– le descriptif des pratiques

(Sous forme de textes approximativement illustrés :))

Je m’inscris à l’atelier
300 € /270 € / 240 €

 

POUR QUI ?

 

Pour les personnes qui sont prêtes à prendre la responsabilité de leurs émotions, à tenir compte des inégalités qui organisent la société, à regarder l’effet qu’elles ont sur elles, à la fois dans leurs positions de privilège et de discrimination (prendre la responsabilité de l’impact de ses paroles et de ses comportements en fait partie). 
Cela ne limite aucunement le type de situations évoquées et les thèmes abordés (ça peut être autant la parentalité que le travail, votre relation à vous-même, vos activités militantes au sens large, les relations de voisinage, affectives, la famille…) : l’important est qu’elles soient pertinentes pour vous sur le sujet de la colère.

Il n’est pas nécessaire d’avoir une connaissance préalable de la communication non violente pour participer à cet atelier.

IMPORTANT : cet atelier est destinée aux personnes assignées filles à la naissance, aux personnes trans, non binaires, intersexes (elle n’est pas destinée aux hommes cisgenres dyadiques, c’est-à-dire assignés garçons à la naissance, non considérés comme intersexes, et qui s’identifient comme hommes). Si cela ne garantit pas l’absence de propos et comportements oppressifs, cela augmente les chances de les limiter dans le domaine du genre.

Cet atelier est a priori adapté si

  • Votre manière de vivre la colère vous laisse un sentiment de frustration, d’inefficacité, d’impuissance, d’insatisfaction, d’épuisement, de culpabilité ou de honte.
  • Vous êtes prêt·e à prendre la responsabilité de vos émotions pour identifier ce que vous souhaitez vivre et faire en sorte de le vivre davantage.
  • Vous êtes curieux·se d’apprendre à traduire les jugements (que vous avez sur vous ou sur les autres) d’une manière susceptible de vous sentir davantage relié·e à ce qui se vit en vous ou chez un·e autre.
  • La perspective de parler d’inégalités systémiques vous apporte plus de curiosité ou de soulagement que d’appréhension et que vous êtes prêt·e à regarder ce que vous en avez intériorisé, à votre détriment ou à celui d’autres personnes, pour le transformer.
  • Vous avez la possibilité de vous connecter pour des visioconférences en direct aux dates et horaires indiqués dans des conditions vous permettant d’être présent·e aux 6 sessions (ou à la quasi-totalité des sessions, sachant qu’en cas d’absence vous avez accès à l’enregistrement).
  • Vous êtes partant·e pour partager des expériences personnelles avec d’autres participant·es, dans le respect du vécu et du ressenti de chacun·e, et de la confidentialité.

AU COURS DE CET ATELIER VOUS APPRENDREZ À…

Identifier vos besoins

Le fait d’être déconnecté·e de ce qui est important pour vous peut vous conduire au fil du temps à des états de colère réguliers. En identifiant de plus en plus tôt vos besoins, vous vous donnez une chance de trouver un équilibre sans avoir besoin d’arriver au stade de la colère.

Reprendre votre pouvoir

Peut-être vous êtes-vous désaisi·e de votre pouvoir en niant votre colère, ou l’avez-vous mis dans les mains d’un·e autre en l’accusant d’être la cause de votre colère. Vous reprendrez votre pouvoir en vous responsabilisant de vos ressentis.

Trouver l’émotion cachée

Derrière la colère se trouve une émotion que vous cherchez peut-être à éviter. Vous y connecter permet de comprendre pleinement les enjeux d’une situation pour vous et de dépasser ce que vous vivez peut-être comme une impasse.

Rendre à César

Les dynamiques sociales d’oppressions (de genre, de classe, de race…), que ce soit du fait des normes, des violences et discriminations auxquelles elles vous ont confronté·e, sont susceptibles d’avoir à la fois généré beaucoup de colère chez vous et stigmatisé cette colère. Remettre cette colère dans un contexte social est une manière de se libérer de cet effet des oppressions.

Vous libérer de l’oppresseur·se en vous

Ces mêmes dynamiques sociales intériorisées influencent notre perception de la colère d’autres personnes discriminées, comme elles peuvent contribuer à générer de la colère face à elles. Les expliciter et les identifier contribue à s’en libérer.

Moduler l’intensité

Des pratiques hors et en situation de colère vous permettront de développer la capacité de revenir au corps et à votre intention. Cette intention soutient à son tour la capacité de faire des choix qui soient en accord avec vos valeurs face à des situations dont vous avez l’habitude qu’elles génèrent de la colère.

Diriger votre attention

Par des pratiques à suivre en dehors des situations dans lesquelles vous ressentez de la colère, vous apprendrez à mettre votre attention sur vos aspirations et celles des autres, au service de solutions qui fonctionnent pour tou·tes si c’est possible et que vous en avez les moyens.

Voir et être vu·e

Les partages en groupe ou à deux sont particulièrement puissants pour transformer la honte, la culpabilité et l’anxiété. Il y a des chances qu’écouter, voir, accueillir d’autres personnes dans leur vécu vous ouvre les portes de l’empathie envers vous-même. Avoir une approche systémique peut aussi alléger ces émotions en modifiant la perspective.

Changer notre regard

En mettant notre attention sur le ressenti et les besoins des autres, et en se racontant une autre histoire sur la colère, on diminue l’intensité des jugements à leur égard, voire on atteint un espace d’empathie, d’humanité partagée – dans la conscience de l’effet des oppressions et privilèges – qui nous permet d’envisager des solutions nouvelles, et généralement plus efficaces.

LE PROGRAMME

 

SESSION 1
Quelle histoire je me raconte ?

Programme

  • qu’est-ce qui entre en compte dans la colère ?
  • les effets des inégalités sur la perception de la colère et des besoins
  • que cherche-t-on à vivre au travers de nos comportements ?
  • poser mon attention sur mes émotions et mes aspirations et en expérimenter les effets

Objectif

Développer plus de conscience
et commencer à reprendre la main

SESSION 2
Éviter l’escalade

Programme

  • le langage de l’escalade et une alternative
  • ne plus entendre les jugements
  • entrer dans ma zone d’apprentissage
  • revenir à l’espace de choix
  • regarder la colère sous un nouvel angle
  • qu’est-ce qui est important pour moi

Objectif

Court-circuiter les réactions habituelles qu’on désire transformer

SESSION 3
La colère et le changement social

Programme

  • qu’est-ce qu’une oppression systémique ?
  • en quoi la colère peut entrer dans la logique de la domination
  • en quoi la colère peut contribuer à transformer les dominations
  • prendre conscience des effets de ma position en termes de discriminations et de privilèges
  • décrire les « faits » en prenant en compte les oppressions systémiques
  • transformer une image d’ennemi·e

Objectif

Combiner perspective sociale et CNV pour mettre notre colère au service de nos aspirations

SESSION 4

Que cache ma colère ?

Programme

  • qu’est-ce qui me nourrit ?
  • à quoi me sert de rester dans ma colère ?
  • identifier le « non à la réalité » qui bloque une action efficace
  • qu’est-ce que je ne veux pas sentir ?
  • ça change quoi, de me connecter à ces émotions-là ?

Objectif

Aller voir en profondeur ce qui est
en jeu pour moi dans ma colère

SESSION 5
Reprendre le pouvoir 1/2

Programme

  • traduire les jugements pour se relier à ce qui se vit chez moi ou chez l’autre
  • explorer mes résistances à m’exprimer et à m’exprimer depuis mes aspirations
  • exprimer ma colère avec intensité et responsabilité
  • que faire de la colère de l’autre ?

Objectif

M’exprimer avec authenticité depuis l’intensité de mes aspirations de manière à augmenter mes chances d’être entendu·e

 

SESSION 6
Reprendre le pouvoir 2/2

Programme

  • explorer mon rapport à la recherche de stratégies
  • imaginer des solutions qui fonctionnent
  • me responsabiliser de l’impact de mes actions et des conditions d’un consentement réel
  • entrer en dialogue de manière détendue et efficace
  • clôture de l’atelier

Objectif

Identifier ce qui me permet(trait) de vivre ce qui est important pour moi et le mettre en œuvre

 

 

DATES, HORAIRES ET TARIFS

 

Prochaines dates à déterminer.

Montant total de l’atelier (6 sessions, 15h au total) : 300 € / 270 € / 240 € (selon vos ressources, voir « Questions » en bas de page). 

L’heure indiquée est l’heure française. Vous pouvez indiquer votre localisation dans ce convertisseur en cas de doute sur l’heure qui correspond chez vous.

 

1re ÉDITION
    2e ÉDITION
(vendredi)
SESSION 1
SESSION 2
SESSION 3
SESSION 4
SESSION 5
SESSION 6
11/05/2021
18/05/2021
24/05/2021
31/05/2021
07/05/2021
14/06/2021
08/10/2021
22/10/2021
05/11/2021
12/11/2021
19/11/2021
26/11/2021

 

 

Si vous êtes intéressé·e pour faire ce travail d’exploration de votre colère et les dates indiquées ci-dessus ou la formule ne vous conviennent pas, vous pouvez opter pour une ou plusieurs séances individuelles d’écoute empathique que nous consacrerons à votre problématique spécifique.

 

 

 

Je m’inscris à l’atelier
300 € /270 € / 240 €

TÉMOIGNAGES

En suivant les newsletters des Trois Thés, la lecture du descriptif de l’atelier sur la gestion de la colère m’a totalement interpellée dès les premières lignes, par la correspondance flagrante avec ce que je ressentais et ce que je ne voulais plus vivre !
J’ai été d’autant plus interpellée dès la première séance par la pertinence des exercices de communication nonviolente, qui ciblaient bien le travail que j’avais à faire sur l’expression de mes besoins, la verbalisation des ressentis et tout un (ré)apprentissage personnel de la façon de communiquer.
Ségolène mène ces ateliers avec une grande écoute, ne jugeant jamais et en générant beaucoup de partages et d’échanges entre les participant·es.
Chaque rendez-vous est un vrai plaisir, agrémenté de surcroît par son partage généreux de références littéraires, vidéos et articles qui nourrissent notre avancée vers plus d’apaisement intérieur.

Sandra (Dakar)

QUESTIONS

À quel contenu aurai-je accès ?

Le programme prend la forme de visioconférences interactives. C’est en y participant et en échangeant avec les autres que vous en tirerez le meilleur parti. Néanmoins, chaque session sera enregistrée (à l’exclusion du partage de début de session et des temps de pratique à deux). Vous pourrez ainsi en tirer un bénéfice en cas d’impossibilité d’y assister, ou être davantage présent·e le jour J, sachant que vous pouvez revoir la session à votre rythme pendant les deux semaines qui suivent chaque visioconférence. 

Les personnes inscrites s’engagent à ne pas copier ni partager ces enregistrements avec qui que ce soit, afin de respecter l’intimité et la confiance de chacun·e. Ils ne sont destinés qu’à elles seules. Pour les mêmes raisons, ces enregistrements ne seront plus disponibles au bout de deux semaines. 

Des supports sous forme de PDF et d’images vous seront envoyés par courriel :
– la carte mentale du programme de la session
– les points clefs de l’atelier
– le résumé des pratiques
Une fois que vous les aurez reçus, ils seront à votre disposition. Vous ne dépendrez pas de ce site pour y accéder.

Comment savoir si la formation me convient ?

Vous pouvez consulter plus haut la partie « Cette formation est a priori adaptée si », et vérifier que l’esprit, le contenu et les méthodes proposées vous conviennent.
Pour comprendre mon approche de la communication non violente, vous pouvez également lire la page À propos et Écoute empathique.
Pour en savoir plus sur mon approche des questions sociales, vous trouverez sur ce site des articles de blogs et critiques de livres. Vous pouvez également lire mon blog 
Mediapart et consulter le site SVT Égalité que j’ai cofondé.
Vous pouvez enfin, pour un aperçu de la combinaison des deux approches, vous inscrire pour recevoir le guide gratuit Choisir ses conversations sur le changement social.

Si vous avez une question, un doute, une préoccupation, vous pouvez m’envoyer un message à segolene[@]lestroisthes.fr.

Et si j'ai un empêchement ?

Si vous avez un empêchement et que vous ne pouvez finalement pas être disponible le jour J, vous aurez accès pendant les deux semaines qui suivent à l’enregistrement vidéo de l’atelier (à l’exception des temps de pratique à deux). Je vous demande dans ce cas de me prévenir dès que possible, afin que je puisse adapter mes propositions au besoin.

Les personnes inscrites s’engagent à ne pas partager l’enregistrement avec qui que ce soit et à ne pas en faire une copie, afin de respecter l’intimité et la confiance de chacun·e.

Dans le cas où c’est moi qui me trouverais dans l’impossibilité d’assurer une séance, je la reporterai.

Comment choisir entre les 3 tarifs ?

Dans l’intention de soutenir la responsabilité, le soutien mutuel et l’apprentissage, je teste un système de tarifs multiples pour une redistribution des ressources qui favorise l’accessibilité économique.

Le tarif de 300 € est destiné aux personnes qui peuvent le payer sans se mettre en difficulté et qui souhaitent contribuer à l’accessibilité économique et au maintien de cette activité.

Le tarif de 270 € correspond au coût réel d’une session. Il me permet de poursuivre cette activité et ma formation. Il est destiné aux personnes pour qui il représente éventuellement un effort, sans pour autant entraîner des difficultés économiques.

Le tarif de 240 € est destiné aux personnes qui ont des difficultés économiques.

Vous avez la responsabilité de votre choix (ce qui est un apprentissage en soi, j’en ai bien conscience pour être passée par là moi aussi). Pour le faire, je vous invite à tenir compte :

  • du temps non rémunéré de conception de cette formation, de sa mise en place, des cotisations sociales et des coûts annexes,
  • de votre souhait éventuel, si vous en avez les moyens, de contribuer à ce que des personnes qui ont actuellement moins de moyens que vous puissent avoir accès à cette formation,
  • de vos propres ressources si vous avez peu de moyens.

Je souhaite pouvoir pérenniser cette activité et la faire évoluer.

Je souhaite que vous preniez soin de vous.

Je souhaite que les personnes pour lesquelles l’enjeu de cette formation est essentiel puissent la suivre et ne doivent pas y renoncer faute de moyens (tout en ayant conscience que cet investissement reste inaccessible à beaucoup de personnes).

Puis-je offrir cette formation ?

Oui, pour cela procédez au paiement, puis envoyez-moi par courriel le nom associé à votre paiement (votre nom, donc) ainsi que les nom et adresse électronique de la personne à laquelle vous souhaitez l’offrir.
Vous recevrez la facture, elle recevra les informations pour participer à l’atelier ainsi que les supports associés.

Je m’inscris à l’atelier
300 € /270 € / 240 €

COMMENT SE PASSE l’INSCRIPTION ?

1. En cliquant sur « Je m’inscris à l’atelier » vous arrivez sur la page de paiement. Après avoir lu et accepté les conditions générales de vente et les mentions légales du présent site, vous pouvez payer par virement (c’est ma préférence), ou par PayPal (avec un compte PayPal ou par carte bancaire) en choisissant le jour et le tarif.
Pour régler par virement, envoyez-moi un courriel en m’indiquant le tarif que vous avez choisi de payer et le jour qui vous convient. Je vous enverrai mes coordonnées bancaires pour que vous puissiez procéder au virement. Vous m’indiquerez également l’adresse électronique à laquelle vous souhaitez recevoir les éléments de la formation (ou celle d’une personne à qui vous souhaitez l’offrir), et une adresse postale (elle doit figurer sur la facture que je vous enverrai).

2. Après réception du paiement, et deux jours avant chaque session, je vous enverrai par courriel les informations concernant la visioconférence à venir. Une fois la visioconférence passée, j’enverrai les éléments qui lui correspondent.

Je m’inscris à l’atelier
300 € /270 € / 240 €